Agro-industrie de Côte d’Ivoire : Un investissement de 23 milliards de FCFA avec une production annuelle de 250 millions de litre

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’industrie agro-alimentaire et précisément celle relative à l’eau minérale vient de s’enrichir d’une nouvelle unité de production, Agro-industrie de Côte d’Ivoire (Agroci). « Agroci avec le projet Kirène, c’est 200 emplois directs et plus de 1500 emplois indirects pour un investissement de 23 milliards de FCFA avec une capacité de production annuelle de 250 millions de litre », a indiqué, le 23 juillet 2020, Adrien Champoux, Directeur des affaires financières (Daf). C’était à Abidjan-Marcory, à Azalaï Hôtel.

Selon la responsable des ressources humaines, le personnel est reparti comme suit. 90 à 95% d’ivoiriens avec plus de 30% de femmes.

Evoquant, le choix de la Côte d’Ivoire pour l’implantation de cette industrie, M. Champoux a soutenu que cela relève de l’expression de la foi des initiateurs en la Côte d’Ivoire et dans ses populations.

A l’en croire, l’ambition de l’Agroci, c’est d’être un champion industriel en Côte d’Ivoire et à l’export avec un rayonnement sous régional.

Poursuivant, il a indiqué que son entreprise est sensible à l’empreinte carbone et d’ajouter que ce sont l’impact social et environnemental qui vont accompagner la création d’emploi.

Il faut souligner qu’Agroci est née de la volonté du groupe Kirène ainsi que du soutien de financier de la Société financière internationale (Sfi). L’usine implantée à Bonoua, est entrée en production en cette année 2020. Présente au Sénégal et au Mali, Kirène s’apprête à conquérir le marché ivoirien.